JNLF
Envoyer
 
imprimer

Résumé JNLF Lyon 2010

Aura visuelle à début tardif associée à une sténose serrée de l’artère carotide interne réversible après endartérectomie
Mitra Najjar-Ravan (1), Olivier Chassin (1), Renato Colamarino (1), Céline Tilignac (1)
(1) Vichy
Résumé
Introduction

Des crises migraineuses à début tardif sont souvent symptomatiques d’une affection organique. Nous rapportons le cas d’une patiente ayant développé des auras visuelles à 72 ans avec disparition après endartérectomie.

Observation
Une patiente de 72 ans aux antécédents d’hypertension artérielle, d’angioplastie coronaire et de migraine sans aura depuis l’adolescence, présentait depuis mai 2006 des épisodes récurrents d’auras visuelles à type d’hémianopsie latérale homonyme toujours G suivies de céphalées migraineuses sévères. Elle était porteuse d’une sténose carotide interne droite asymptomatique estimée à 60%. Un traitement par anti-plaquettaire (aspirine à 250 mg) fût instauré. Les crises migraineuses étaient traitées par aspirine à 1g mais restaient fréquentes (8 crises par moi dont 1 à 2 crises avec aura). Elle présenta en octobre 2007 un infarctus carotidien droit rapidement régressif sur sténose pseudo-occlusive. Le polygone artériel de Willis était normal. Il n’y avait pas de sténose athéroscléreuse sur les autres axes artériels. Elle bénéficia rapidement d’une endartérectomie. Depuis lors, avec un recul de plus de 24 mois, sous le même traitement médical, elle ne présenta plus aucun épisode d’auras visuelles.

Discussion

L’aura est liée à un phénomène de dépression corticale envahissante (DCE). Ce phénomène peut s’observer dans la pathologie ischémique cérébrale avec survenue d’une possible migraine symptomatique. Les mécanismes peuvent être un bas débit cérébral dans les régions les plus postérieures du territoire carotidien ou des phénomènes de diaschisis cérebelleux croisé déclenchant une DCE.

Conclusion

Toute aura à début tardif est à explorer avec recherche d’une cause neurovasculaire. Une exploration vasculaire cervicale s’impose en l’absence de cause intraparenchymateuse.





Mots Clés

Aura migraineuse
Carotide interne
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg