JNLF
Envoyer
 
imprimer

Résumé JNLF Lyon 2010

Prise en charge de la crise d’AVF aux urgences
Pierric Giraud (1)
(1) Pringy
Résumé

L’algie vasculaire de la face (AVF) est une céphalée primaire rare mais dont les accès douloureux figurent parmi les plus intenses. Son diagnostic est bien codifié et les critères nécessaires à sa définition sont largement décrits dans la seconde classification internationale des céphalées publiée en 2004 sous l’égide de l’International Headache Society, code 3.1. Le diagnostic en est donc théoriquement facilité pourtant l’errance thérapeutique reste fréquente conduisant à des traitements médicamenteux inadéquates ou des gestes inappropriés, source d’une éventuelle iatrogènie. La plupart des travaux montrent qu'au cours des accès d'AVF, l’absence de soulagement de la douleur reste pour partie liée à l’absence de diagnostic de l’affection mais également à la méconnaissance des thérapeutiques efficaces par la communauté médicale notamment en situation d'urgence. Des recommandations européennes sont pourtant proposées depuis 2006 et peuvent servir de support aux choix voire même guider la stratégie des traitements entrepris. Cette communication a pour objet de rappeler les critères actualisés de diagnostic de l’AVF et des céphalées trijemino-dysautonomiques. Elle fait également une revue des stratégies de traitement de crise à mettre en œuvre pour soulager rapidement la crise grâce non seulement aux traitements médicamenteux disponibles mais également aux techniques non médicamenteuses parfois efficaces mais trop souvent sous utilisées. En outre, de nouvelles perspectives de traitement apparaissent dans les formes réfractaires d'AVF qu’il est nécessaire de savoir identifier pour ne pas retarder leur mises en œuvre.

Mots Clés

Douleur
Non renseigné
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg