JNLF
Envoyer
 
imprimer

Résumé JNLF Lyon 2010

Les avancées diagnostiques et thérapeutiques

Résumé

Le diagnostic de maladies à prions peut être difficile. Les ondes périodiques à l’EEG et la détection de la protéine 14-3-3 permettent un diagnostic de maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) sporadique probable. La valeur diagnostique des anomalies à l’IRM n’a été évaluée que récemment. Il apparaît que les hypersignaux corticaux et des noyaux gris, visibles en FLAIR et diffusion avec diminution de l’ADC, sont des anomalies sensibles et spécifiques pour le diagnostic de MCJ sporadique. La valeur diagnostique dans les autres formes n’est pas connue sauf pour la forme variante de MCJ. Une étude prospective, combinant les séquences IRM habituelles avec la spectroscopie, nous a permis de montrer que les anomalies métaboliques sont constantes en cas de MCJ et non corrélées aux valeurs de l’ADC, reflétant des processus pathologiques différents. Des corrélations avec les données neuropathologiques des cas autopsiés sont en cours.

Malgré l’essai de plusieurs molécules, aucun traitement ne s’est révélé actif sur les maladies à prions. Il a été récemment montré que les tétracyclines pouvaient se lier à la protéine prion rompant les agrégats fibrillaires de PrP et restituant à la PrP pathologique sa sensibilité aux protéases. Dans les modèles cellulaires, ces molécules inhibent la mort neuronale et l’activation gliale induites par l’exposition à des peptides issus de la PrP. En plus de ces effets spécifiques, elles ont des propriétés neuroprotectrices par leur effets anti-inflammatoires et anti-apoptotiques. Sur un modèle in vivo d’infection périphérique, la doxycycline, administrée après l’inoculation, a montré un effet bénéfique. D’autre part son administration intra-ventriculaire, au début de la phase clinique, augmente la survie. Sur la base de ces résultats, elle a été utilisée chez l’homme, à la dose de 100 mg/jour, en Italie et en Allemagne. Comparé à des cohortes historiques, les patients traités avaient une survie plus longue. Une étude randomisée versus placebo visant à évaluer l’effet de la doxycycline sur la survie de patients atteints de toute forme de MCJ vient de débuter en France, en Allemagne et en Italie avec des critères d’évaluation communs.

Mots Clés

Creutzfeldt-Jakob (maladie de)
Imagerie par résonance magnétique
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg