JNLF
Envoyer
 
imprimer

Résumé JNLF Lyon 2010

Des céphalées au cours d’un Chiari
Géraldine Androdias (1), Romain Marignier (1), Sandra Vukusic (1)
(1) Bron Cedex
Résumé
Introduction

Nous rapportons un cas d’hydrocéphalie de l’adulte en rapport avec une méningite chronique, initialement attribuée à tort à une malformation d’Arnold-Chiari.

Observation
Une femme de 26 ans sans antécédent présenta un syndrome d’hypertension intracrânienne. L’IRM cérébrale révéla une malformation d’Arnold-Chiari de type I associée à une hydrocéphalie tétraventriculaire. Une dérivation ventriculo-péritonéale permit une amélioration transitoire du tableau. Neuf mois plus tard, une récidive de l’hypertension intracrânienne et de l’hydrocéphalie conduisit à un changement de valve. Dans les suites, la patiente présenta des troubles de conscience et des crises convulsives dans un contexte d’hyperthermie à 39°C. L’analyse du LCR prélevé lors de l’intervention retrouvait une méningite (24 EB/mm3) lymphocytaire, hyperprotéinorachique (3.93 g/L) et hypoglycorachique (2 mmol/l). L’IRM encéphalique montrait une prise de contraste leptoméningée diffuse associée à des prises de contraste punctiformes multiples au niveau du cervelet et du corps calleux ainsi qu’à une infiltration hypothalamo-hypophysaire. L’IRM médullaire mettait en évidence une myélite cervicale extensive associée à la leptoméningite.

Discussion

L’association d’une méningite lymphocytaire hypoglycorachique, d’une myélite et d’une atteinte hypothalamo-hypophysaire nous conduit à discuter des étiologies inflammatoires (sarcoïdose en particulier), infectieuses (notamment tuberculeuse) et tumorales.

Conclusion



Informations sup


Mots Clés

Méningite chronique
Myélopathie
Journées de Neurologie de Langue Française - 52 avenue des Vosges - 67000 Strasbourg