Envoyer  imprimer

Abstract : /fr/jnlf/Abstract/2008/abs-20080430-092114-5623

Journées de Neurologie de Langue Française

Analyse comparative des troubles de la mémoire dans la démence fronto-temporale (DFT) et la démence de type Alzheimer (DTA)

Auteurs :

  1. Amal RABEH (Strasbourg, France)
  2. SELLAL (Colmar, France)
  3. KLEITZ (Strasbourg, France)
  4. LEBER (Paris, France)
  5. VOLTEAU (Paris, France)
  6. MICHEL (Colmar, France)

Résumé :

Les critères diagnostiques de DFT stipulent que les troubles mnésiques chez ces patients sont secondaires à l’atteinte frontale. Or, certains patients auraient des troubles évoquant une atteinte hippocampique (stockage). Notre étude a pour objectif l’analyse des capacités de mémoire épisodique verbale chez les patients présentant une DFT comparativement à des patients présentant une maladie d’Alzheimer. Nous avons étudié les performances de mémoire au test de rappel libre/rappel indicé à 16 items entre 53 patients DFT (dont 8 patients avec DFT associée à une sclérose latérale amyotrophique), 45 patients DTA et les performances obtenues par un échantillon de sujets sains (normes issues de l’étude de Van der Linden et coll., 2004). Les deux groupes de patients ont été appariés pour le sexe, le niveau socioculturel et pour la sévérité de la démence (par le score à l’échelle de démence de Mattis). Les scores des patients étaient plus faibles que ceux obtenus par des sujets sains. Les scores étaient plus faibles dans le groupe DTA par rapport au groupe DFT. Le profil de performance des patients DTA était marqué majoritairement par des troubles du stockage en mémoire. Les résultats montraient l’existence d’une hétérogénéité des profils mnésiques chez les DFT. Une majorité présentait des troubles du stockage, un deuxième groupe des troubles de la récupération et un troisième groupe avaient des performances normales. Les troubles observés chez les patients DTA sont en cohérence avec les données d’imagerie cérébrale connues dans cette pathologie: atteinte des structures hippocampiques. Dans la DFT, les troubles du stockage en mémoire peuvent être reliés à l’atteinte de l’hippocampe antérieur rapportée dans la littérature. Les troubles de la récupération stratégique en mémoire chez les DFT sont reliés au dysfonctionnement frontal existant dans cette pathologie. Des troubles de la consolidation en mémoire sont observés à la fois dans la DTA et dans la DFT ce qui peut rendre le diagnostic différentiel difficile. Ces résultats sont à corréler à des données d’imagerie cérébrale.

Intervenants :

  • Responsable : Amal RABEH