Envoyer  imprimer

Abstract : /fr/jnlf/Abstract/2008/abs-20080430-092114-5585

Journées de Neurologie de Langue Française

Méningite chronique à méningocoque : à propos d’un cas

Auteurs :

  1. Renata URSU (Paris, France)
  2. CARPENTIER (Paris, France)
  3. ROBLIN (Paris, France)
  4. VALIN (Paris, France)
  5. BOSSI (Paris, France)
  6. DELATTRE J (Paris, France)

Résumé :

Le méningocoque est la cause principale de méningite aiguë dans le monde. Nous décrivons le cas d’une patiente présentant une méningite chronique à N. Meningitidis, évoluant sur 4 mois,sans syndrome infectieux. Dossier 07 210 Une femme de 46 ans hospitalisée pour bilan de troubles cognitifs et du comportement évoluant depuis plus de 4 mois. L’IRM cérébrale révéla une hydrocéphalie, ainsi que la présence d’une prise de contraste méningée. La ponction lombaire retrouva un liquide purulent contenant 305 éléments nucléés par mm3 dont 84 % de polynucléaires neutrophiles altérés, une protéinorachie à 4,88 g/l, une hypoglycorachie à 0,5 mmol/l (pour une glycémie à 6 mmol/l) et une chlorurorachie à 108 mmol/l ; aucun germe n’était retrouvé au direct. Une antibiothérapie par céfotaxime fut débutée associé à quadrithérapie anti-tuberculeuse. Les cultures en milieu liquide de la première ponction lombaire revinrent positives après 9 jours pour Neisseria meningitidis du groupe B. L'état de la patiente s’améliora de façon spectaculaire. La presence de N. Meningitidis en culture a permis de faire le diagnostic de méningite à méningocoque confirmé par une évolution favorable en quelques jours sous traitement antibiotique. La présentation chronique fait l’originalité de cette observation. Dans la littérature, nous avons retrouvé 3 cas de meningite chronique à méningocoque chez l’adulte.Dans tous les cas, l’amélioration fut spectaculaire après introduction des antibiotiques. Il est important de rappeler que la méningite à méningocoque peut se présenter sous une forme très trompeuse, parfois pseudo-psychiatrique, sans syndrome méningé ou infectieux franc, pouvant avoir une évolution chronique.

Intervenants :

  • Responsable : Renata URSU