Envoyer  imprimer

Abstract : /fr/jnlf/Abstract/2008/abs-20080430-092114-5410

Journées de Neurologie de Langue Française

Caractéristiques de la population examinée depuis 2005 pour troubles cognitifs en neurologie libérale dans le cadre de l’association ADNALor (Association pour le Développement de la Neuropsychologie Appliquée en Lorraine)

Auteurs :

  1. Alain JAGER (Thionville, France)
  2. SCHERRER (Epinal, France)
  3. COJEAN (Epinal, France)

Résumé :

Les auteurs présentent quelques caractéristiques des patients examinés pour troubles cognitifs en consultation de neurologie libérale en Lorraine, dans le cadre du fonctionnement de l'association ADNALor Sont étudiés les conditions d'examen, délais et lieux de consultation, la population examinée et les pathologies concernées par ces investigations, les caractéristiques neuropsychologiques et les diagnostics portés. L’analyse statistique porte sur les dossiers des patients investigués selon la procédure R@pid, pour des troubles cognitifs ou comportementaux dans le cadre de pathologies neurologiques chroniques, par les neurologues adhérents et/ou les 2 neuropsychologues salariées de l’association, qui les examinent au cabinet sur demande motivée. Le registre comporte près de 2000 patients, examinés une ou plusieurs fois et dont les données ont été colligées par Internet sur le logiciel R@pid-fr/nat de janvier 2005 à début 2008. Les pathologies concernées sont variées.De nombreux patients ne peuvent être catégorisés initialement, notamment les patients jeunes ou vus très tôt dans l’évolution de la plainte cognitive,ceux ayant un profil cognitif hétérogène.Une proportion importante de patients présente des troubles attentionnels et anxio-dépressifs; certains ont des antécédents familiaux neuro-dégénératifs justifiant d’un suivi.Parmi les maladies neuro-dégénératives, le diagnostic de maladie d’Alzheimer est le plus fréquent,à un stade léger. Cette structuration de la consultation pour symptôme cognitif en milieu libéral,qui repose sur l’utilisation d’une batterie normée et hiérarchisée, et l’importation des compétences des neuropsychologues au sein des cabinets,permet pour les patients et l’entourage d’avoir une réponse rapide dans un environnement de proximité et familier, de réaliser des examens neuropsychologiques approfondis dans des pathologies variées en cas de plainte mnésique. La prise en charge est centrée sur le symptôme « trouble cognitif », et non sur une pathologie.Des consultations-mémoire peuvent fonctionner en milieu libéral selon des critères de qualité qui justifieraient une labellisation

Intervenants :

  • Responsable : Alain JAGER